Romans

Je ne sais pas dire je t’aime

IMG-2279

Je ne sais pas dire je t’aime

Nicolas ROBIN

264 pages

Résumé : « Paris, tu l’aimes ou tu la quittes ». Juliette a 30 ans. Elle vend des chaussures dans un grand magasin. Chaque semaine, elle va voir sa psy pour extérioriser sa tristesse d’être seule et célibataire. Joachim lui, vient d’être largué à la télé. Ben ne ressent plus d’amour de la part de son copain. Francine va partir en voyage en Floride avec son mari Henri. Des vies parisiennes qui s’entrelacent, se croisent…

Mon avis : Que de douceur ! Ce livre est une véritable pépite. J’ai eu énormément de mal à le fermer lors de mes changements de métro. On valse d’un personnage à un autre avec poésie, à chaque chapitre, aisément, sans se poser de question.

La plume est fluide, tantôt douce, tantôt piquante. Nicolas Robin nous immerge dans son talent en quelques mots. On se laisse prendre au jeu, on s’attache et on ne veut déjà plus quitter le récit.

Je me suis énormément identifiée au personnage de Juliette, un peu perdue dans sa vie, qui désespère de trouver le grand amour mais soutenue par une précieuse amie, elle arrive à sortir la tête de l’eau.

Tous les personnages sont touchants, humains. Pas de chichis, on s’identifie facilement à certains, compare d’autres avec nos amis, notre famille, nos collègues. Ce sont des personnages que vous pourriez croiser dans la rue demain, dans un café, au cinéma. Les personnages sont « réels ». A mon sens, rares sont les romans dont les personnages sont facilement identifiables à la vie de tous les jours, avec leurs qualités, leurs défauts, sans exagération.

J’ai eu énormément de mal à réaliser que j’avais fini ce livre. Il m’a mis un réel coup de fouet au moral, dans une semaine compliquée. Je me suis sentie sourire en le lisant, sans faire attention à ce qui se passait autour de moi (Mon petit doigt me souffle que j’ai même raté ma correspondance tellement j’étais transportée).

Une véritable pépite en somme toute ! Je le dis assez souvent ici mais clairement, foncez. Ce roman est thérapeutique (je vais militer pour qu’il soit remboursé par la sécu !). Je pense que je ne vais même pas tarder à acheter Roland est mort, titre du même auteur. Pour vous donner une idée de combien je l’ai adoré, j’ai décalé mes autres chroniques déjà rédigées pour vous en parler le plus tôt possible !

Et toi ? Paris tu l’aimes ou tu la quittes ?

Et vous ? L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Love,

Poppy

Un commentaire sur “Je ne sais pas dire je t’aime

  1. Ooooh mais tu me donnes envie de le lire! C’est exactement le genre de roman que j’adore. Je l’ajoute à ma wishlist DIRECT! Et j’ai hâte de te dire ce que j’en pense!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s