Mangas

La photographe

IMG-4417

La photographe

Kenichi Kiriki

160 pages

Résumé : Ayumi parcourt les rues de Tokyo avec son appareil photo, accompagnée ou non, rencontrant des personnages typiques et atypiques, sur le chemin des plus grands auteurs, romanciers japonais.

L’avis du libraire : Prendre son appareil photo, choisir son objectif et capturer l’instant pour figer un souvenir, c’est ce que la jeune Ayumi va nous faire découvrir suite à sa récente inscription dans un club de photographie. Cette balade hors du commun nous fera explorer un Japon aussi traditionnel que contemporain à travers sa fameuse capitale qu’est Tokyo et ses environs.

Cette promenade riche en apprentissages nous présentera autant de monuments emblématiques que des quartiers remplis d’histoire, rythmés par le quotidien de ceux qui rendent chaque lieu vivant, des gardiens de temple jusqu’aux sweet lolitas et leurs cosplays kawaï. Des notes musicales et florales nous montreront toute l’importance des célébrations au Japon, à travers un récit riche en sensorialité. La Photographe, publié en 3 tomes chez Komikku vous fera découvrir toute la culture japonaise ainsi que les personnalités, écrivains, historiens, qui auront marqué ces lieux.

Fermez les yeux et laissez-vous emporter dans le tourbillon de la vie japonaise et ouvrez vos sens à ce qui vous entoure. Ne pensez plus à rien et respirez. Ca y est, vous êtes à Tokyo. (Amandine)

Mon avis : Je ne sais que dire de plus qu’Amandine. Ce manga (grand format il faut le préciser) est rafraîchissant, une véritable ode au voyage. A chaque page, on est transporté par les paysages, ne rêvant que de pouvoir transpercer le papier pour se retrouver à ses côtés.

J’ai beaucoup aimé les anecdotes de l’auteur entre chaque chapitre, ses conseils visite. Comme dans beaucoup des références que Maître Renard et ses renardeaux me proposent, j’ai eu envie d’en savoir plus. Non pas parce que j’ai été happée par l’histoire, mais parce que j’ai trouvé cette lecture douce et pleine de poésie. La photographie est le fil conducteur de l’ouvrage, qui ne se prend pas la tête à créer une histoire de toutes pièces. On voyage en toute simplicité dans un Tokyo rural, urbain, ou traditionnel.

Si vous cherchez un manga de folie qui vous transporte par ses actions, ce n’est concrètement pas celui qu’il vous faut. Cependant, si vous cherchez du voyage, à connaître mieux le Japon, ses cultures, ses figures et leurs lieux emblématiques, c’est une lecture que je vous recommande très chaleureusement.

Et vous ? L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Love,

Poppy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s