Les rencontres de Poppy

Les rencontres de Poppy #5

Bonjour à tous,

Pour le grand retour du blog, je me devais de reprendre les rencontres de Poppy. D’autant plus que j’ai une quantité de titres enregistrés dans mon téléphone assez hallucinante !

81MG-67hRTL– Lennie serra les doigts, se cramponna aux cheveux.
– Lâche-moi, cria-t-elle. Mais lâche-moi donc. Lennie était affolé. Son visage se contractait. Elle se mit à hurler et, de l’autre main, il lui couvrit la bouche et le nez. – Non, j’vous en prie, supplia-t-il. Oh, j’vous en prie, ne faites pas ça. George se fâcherait. Elle se débattait vigoureusement sous ses mains… – Oh, je vous en prie, ne faites pas ça, supplia-t-il. George va dire que j’ai encore fait quelque chose de mal.
Il m’laissera pas soigner les lapins.

 

 

 

51htPckNPtL._SX195_À la fin du XIXe siècle, à l’ère des premiers téléphones et du développement de la presse populaire, nombreux sont ceux obsédés par l’une des dernières régions non cartographiées du globe : le pôle Nord. James Gordon Bennett, patron excentrique du New York Herald en quête de récits sensationnels, finance une expédition pour atteindre ce Graal des explorateurs. Fortement convaincu que la mer polaire est ouverte, il en confie le commandement au jeune officier de marine George Washington De Long. Le 8 juillet 1879, la Jeannette quitte San Francisco avec trente-trois hommes à son bord, sous le regard d’une foule en transe, contaminée par la fièvre arctique. Mais une fois passés les comptoirs de l’Alaska et le détroit de Béring, le bateau est pris dans les glaces et plus rien ne se déroulera comme prévu. Usant de rebondissements dignes d’un thriller, Hampton Sides livre un récit envoûtant d’une histoire vraie, mêlant héroïsme et détermination, à une époque fascinante et brillamment reconstituée.

 

 

9782266272438ORI

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

 

 

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut:
61L81cpG79L._SX210_Un père, despotique et égocentrique, Jacques.
Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine.
Leurs fils. Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou.
Et surtout… trois belles-filles délicieusement insupportables !
Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse (bien à elle) à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’invite dans la famille et dont personne ne veut.
Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

 

ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une

Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer… Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

 

 

41bM2J9z5bL._SX210_

L’herbe rouge raconte les aventures d’un savant qui crée une machine capable de lui faire revivre son passé. Dans ce roman écrit dans un style inimitable mêlant l’absurde et la fantaisie, ce sont ses propres angoisses et interrogations que Boris Vian met en scène.

 

 

 

De mon côté, j’ai déjà En voiture Simone et Des souris et des hommes dans ma PAL (depuis de longues semaines). Au Royaume des Glaces m’intéresse mais je ne pense pas en faire ma priorité absolue pour le moment.

J’ai tenté une nouvelle mise en page. Qu’en pensez-vous ? Préfériez-vous l’ancienne ? N’hésitez pas à me faire vos retours de lecteurs dessus !

Et vous ? Les avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Love

Poppy

Un commentaire sur “Les rencontres de Poppy #5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s