Romans

Sous le soleil de Biarritz

book-6313

Sous le soleil de Biarritz

Cécile BRIOMET

xx pages

Résumé : Après des années à travailler comme personne pour se faire une place dans un cabinet d’avocat réputé, Mona quitte la capitale et atterrit sous le soleil de Biarritz.
Entre rencontres, mésaventures et défis à relever, Mona ne saura plus où donner de la tête. Pour le pire… mais surtout le meilleur.
Suivez les aventures de Mona, aussi brillante qu’indépendante, un tyran 2.0 en talons aiguilles.

Mon avis : J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer Cécile au détour d’un déplacement professionnel, dans cette belle région qu’est le pays basque. C’est à cette occasion que nous avons évoqué ensemble son prochain roman et qu’elle m’a assuré qu’il sera dans un style et une ambiance totalement différents d’Insigni, son premier roman. Quasiment un an après ma chronique de celui-ci, je vous offre généreusement mon avis sur Sous le soleil de Biarritz.

J’ai donc du attendre avec impatience la sortie de cette nouvelle pépite en auto-édition, le 31 juillet dernier. Parce qu’à part le fait que c’était totalement différent d’Insigni, je n’en savais rien du tout ! Malgré mes tentatives de corruption, impossible d’avoir plus d’informations !

J’ai totalement dévoré ce second roman. Je ne suis peut-être pas objective sur le sujet, mais j’adore la plume fluide de Cécile, celle qui m’avait déjà tant fait vibrer auparavant. Les pages se sont enchaînées sur ma liseuse sans que je ne puisse m’arrêter. Et pour preuve, je l’ai fini sur un trajet boulot/domicile en transports en commun, soit à peine plus d’une heure.

Je me suis un peu retrouvée dans le personnage de Mona, non pas à travers ses jupes tailleurs et ses escarpins (tout sauf ça !), mais par sa façon d’être désagréable avec certains de ces collègues. Je me suis exactement revue à l’usine, un an plus tôt, excédée par un stagiaire insupportable qui n’écoutait rien de ce qu’on lui disait. Tout s’enchaîne très vite, ses nouvelles rencontres, nouvelles relations, nouvelles amitiés. A tel point qu’une fois le roman terminé, je me revois sortir mon téléphone pour envoyer un message à Cécile lui disant qu’il me fallait une suite, parce que je ne pouvais pas lâcher Mona comme ça.

C’est une très belle lecture rafraîchissante, assez courte, qui doit se glisser dans vos liseuses et PAL de l’été. Je n’ai été que plus impatiente de redescendre dans le pays basque pour mes quelques jours off (d’ailleurs, à l’heure où cet article est publié, je suis sur le trajet de retour, à mon grand désespoir). Une très jolie réussite pour un changement de registre bien exécuté !

Et vous ? L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Love,

Poppy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s