Romans

Vingt mille lieues dans tes yeux

couv44265429

Vingt mille lieues dans tes yeux

Manon SEGUIN

350 pages

Résumé : Gabriel, jeune étudiant de 22 ans, quitte sa famille et sa ville natale pour poursuivre ses études tout près d’un petit village où il espère prendre un nouveau départ…
C’est ici qu’il retrouve sa grand-mère, propriétaire d’une petite boutique de fleurs, qu’il n’a plus vu depuis sa tendre enfance. Dans cette boutique au parfum bien particulier, Gabriel rencontre Basile, un jeune homme aveugle, mystérieusement hébergé par sa grand-mère. De remarques acerbes à de l’humour vache, chacun va apprendre à s’apprivoiser au fil des jours. Et alors que les fleurs éclosent chaque matin, voilà que bourgeonne lentement, un étrange sentiment dans le cœur de Gabriel.

Mon avis : J’ai retrouvé dans le roman de Manon Seguin toute l’excitation que j’avais à l’époque de ma folle jeunesse, à lire des fanfictions. Attention, pas de côté péjoratif à ce terme de fanfiction. Je me revois attendre chaque semaine le chapitre suivant des histoires que je suivais avec passion. C’est le sentiment que j’ai retrouvé en lisant ce roman, attendant avec impatience chaque chapitre pour savoir ce qu’il allait m’apporter.

Le style d’écriture est très fluide et on se met très rapidement dans la tête de Gabriel. Je pense que dans la « vraie » vie, ce n’est pas le genre de personne avec qui je pourrais m’entendre. J’ai eu envie à plusieurs reprises de lui mettre un poing dans la figure (je pense que j’ai tellement dit ça sur ce blog que je vais finir par avoir une sale réputation). Je l’ai trouvé à plusieurs reprises assez antipathique. Son monde se retrouve tout bouleversé lorsqu’il rencontre Basile chez sa grand mère.

Cependant, j’ai beaucoup aimé l’évolution de la relation Basile/Gabriel ainsi que celle avec Cléo et Cléa, même si j’ai parfois trouvé les choses un peu rapides dans le récit. J’aurai bien pris un peu plus mon temps dans certaines situations que d’autres, mais le tout est très bien ficelé. Pas de grand moment de suspens non plus, mais pas d’histoire convenue d’avance. C’est plutôt frais et léger, et ça se lit vite. Je destinerais cependant ce roman a un public assez « jeune », ou du moins, un peu plus jeune que moi, un peu comme le Young Adult.

Je pense que je prendrais plaisir à découvrir d’autres romans de la même autrice.

Et vous ? L’avez-vous lu ?

Qu’en avez-vous pensé ?

Love,

Poppy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s