Séries

Poppy a vu : Good Omens

MV5BOTI5Y2M3NmQtNDg5ZC00OTQ0LWEzOGYtMjM4Zjg0YzY0M2I0XkEyXkFqcGdeQXVyNjkwNzEwMzU@._V1_

Date de sortie : Mai 2019

Durée : 50 min

Distribution : 

  • David Tennant : Rampa (Crawley, puis Anthony Crowley en anglais),
  • Michael Sheen : Aziraphale,
  • Jon Hamm  : l’Archange Gabriel,
  • Frances McDormand: la voix de Dieu
  • Ned Dennehy  : Hastur, Duc des Enfers
  • Adria Arjona : Anathème Bidule (Anathema Device),
  • Michael McKean : Sergent Shadwell
  • Jack Whitehall : Newton Pulsifer

Résumé : L’ange Aziraphale et le démon Rampa après 6 000 ans de vie sur la Terre ne se résignent pas à la venue imminente de l’Apocalypse. Meilleurs ennemis du monde, ils se liguent ensemble contre leurs autorités supérieures et tentent d’influencer le cours apparemment inéluctable des événements en éduquant l’Antéchrist chacun à sa manière. Mais si Dieu a un plan, il est ineffable.

Mon avis : Cette série tire son origine d’un roman de Terry Pratchett et Neil Gaiman que je n’ai bien évidemment pas lu. Je ne peux donc pas comparer cette adaptation avec l’oeuvre originale. Je cherchais une série courte à commencer et je me suis donc penchée sur cet « Amazon original », sans en attendre grand chose.

Le premier point qui m’a marquée dans cette série est la bande originale, à la fois décalée et adaptée en tous points aux situations. J’ai trouvé l’ambiance qu’elle apportait similaire à celle de la série Sherlock (si la comparaison peut être faite). L’esthétisme est également assez hallucinant, des yeux de Crawley jusqu’aux différents paysages. C’est une série qui pourrait faire voyager si elle n’était pas aussi sombre.

Chaque épisode apporte son lot de surprise, nous tenant parfois en haleine, prenant parfois plus le temps de détailler certaines situations et le passé associé. J’ai trouvé le rythme global assez bon, avec des événements qui s’enchaînent de plus en plus vite au fur et à mesure que l’on s’approche de la fatidique fin du monde. J’aurai aimé en savoir plus sur certains personnages, mais de manière assez générale, nos protagonistes sont bien détaillés, avec le juste nombre d’informations nécessaires à la compréhension de l’histoire, afin de découvrir certains secrets en même temps que Crawley et Aziraphale.

L’évolution de la relation Bien/Mal entre Crawley et Aziraphale est très intéressante et j’ai apprécié un certain point du dernier épisode, que je n’avais pas forcément vu venir mais que j’ai compris lors de sa visualisation (je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler, bien évidemment). J’ai apprécié retrouver David Tennant dans un rôle totalement décalé et Michael Sheen, dans un rôle plus innocent qu’est celui d’Aziraphale (Michael Sheen restera à jamais pour moi Aro dans Twilight, ce qui explique ma comparaison).

C’est une série qui ne souffre pas de longueurs, quelques unes par-ci par-là, dont le rythme est assez bon avec des personnages charismatiques. On passe un bon moment devant. Ce n’est pas la série du siècle, je ne la regarderais pas une deuxième fois (sauf si je lis le livre, éventuellement…) mais son format court fait que je vous la recommande, si vous cherchez quelques heures dans un univers un peu à part et parfois, totalement déjanté.

Et vous ? L’avez vous vue ? Qu’en avez vous pensé ?

Love,

Poppy

Un commentaire sur “Poppy a vu : Good Omens

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s